Bienvenue,

Passionnée depuis toujours par le textile j'ai longtemps joué avec tissus, laines et fils à travers le tissage, la teinture, le patchwork, la broderie et plus récemment l'art textile.
Mais depuis deux ans un monde nouveau m'est apparu: le mixed-media. A moi tubes de peinture, gesso, tampons et pochoirs. Je suis tombée dans le chaudron. Une découverte qui a transformé mon atelier en véritable capharnaüm où ma machine à coudre côtoie le heat gun et les tissus flirtent avec les papiers. Tout un univers où la couleur règne en maître pour mon plus grand plaisir. Cool!

lundi 26 mars 2018

Transfert d'image avec la "gelli plate"

 Intriguée par une technique de transfert d'image (de magazine) proposée par Birgit Koopsen et déjà expérimentée par mes amies Miclep, Anne et Laurence, j'ai voulu moi aussi tester sans attendre. J'ai donc ressorti ma gelli plate du placard. Pour tout savoir sur cette technique vous pouvez aller voir les explications écrites et la vidéo de Birgit sur le blog Gelli Arts
 
On utilise des pages de magazines ou de livres et de la peinture acrylique. Il est dit que cela ne marche pas à tous les coups, cela dépend surtout  de l'encre de l'image. Voici ce que cela a donné chez moi:

A partir d'une page d'un vieux magazine Geo





A partir d'une page d'un magazine Elle. Je précise qu'une autre page du même magazine n'a donné aucune impression.....



A partir d'une page du magazine Côté Sud (papier très glacé)


A partir d'une page d'un ancien "Illustration" de 1912.  Chose étonnante, il s'agit là du deuxième essai. La première fois je n'ai obtenu aucune impression de l'image  sur ma feuille de papier (je précise: une vieille partition de musique) et il ne restait plus de trace d'encre ni de peinture sur la plaque. Alors, pour finir mes peintures entamées,  j'ai remis de la peinture sur la gelli plate, simplement pour refaire du papier coloré et là... surprise.... quand j'ai retiré la feuille... j'ai obtenu une impression bien nette. ????? 



Cette technique est très intéressante, je ferai certainement d'autres essais. J'aime beaucoup le résultat obtenu. Même si l'impression n'est pas très marquée, j'aime....Que ferai-je de ces impressions....?  des collages, bien sûr, ou je les utiliserai pour des compositions digitales ;-)


7 commentaires:

  1. j'ai hâte d'essayer dès que j'aurais retrouvé mon royaume de patouille.
    Sans savoir j'ai déjà expérimenté cette technique
    par erreur il y a 3 ans, sans aller jusqu'au bout. Après avoir mis l'acrylique sur la plaque j'ai voulu imprimer sur une feuille de journal, surprise l'impression journal est resté sur la plaque. J'ai voulu nettoyer tout de suite avec de l'eau et du savon et l'impression est resté à jamais sur la gelli.

    RépondreSupprimer
  2. Tes essais (qui sont réussis car dans ce type d'impression on ne cherche pas la perfection sinon on utilise directement la page non...?) nous prouve une fois de plus que les résultats sont imprévisibles. Ce qui veut dire qu'on ne peut pas appliquer cette technique directement sur un projet mais sur du papier qu'on pourra intégrer ensuite dans le projet.

    RépondreSupprimer
  3. Une technique qui semble intéressante ! J'aime bien ce genre d'images/textes, c'est net sans l'être vraiment et c'est justement ces parties un peu effacées qui me plaisent. Bon, à ajouter à la liste des choses à essayer... Bizz

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas évident ! Je vais essayer avec du papier glacé...

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui, je me rappelle l'incident chez Irma. J'ai vu sa gelli plate marquée et elle m'avait raconté l'aventure.... A essayer donc !!!

    RépondreSupprimer
  6. Ce n'est pas facile d'obtenir une jolie impression. Les miennes sont décevantes et je trouve celles des copines plus réussies que les miennes. Il faut que je retente mais je trouve que c'est très aléatoire.
    J'aime beaucoup tes impressions

    RépondreSupprimer
  7. superbes tes impressions
    j'ai vu la vidéo et j'avais hâte d'essayer

    RépondreSupprimer